AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Administration :: Papiers importants Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les alliances

avatar
Monsieur Toweld
Compte non-joueur

Pouvoir : omniprésence
Messages : 49
Date d'inscription : 08/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Fév - 16:43

Généralités

• Pays dirigeant : Chine.
• Symboles : Le rameau et le phénix.
• Couleur : Bleu Maya.
• Population recensée : 2 532 474 190.
• Gouverneur : Le Pape.
En alliance officielle depuis 2015.


Histoire

En mai 1999, tandis que les voyageurs se font de plus en plus nombreux dans le monde, favorisant l'échange des cultures et des cultes, des Chinois peu convaincus par leur gouvernement se mettent à prôner un monde meilleur sous le joug du Christ, prouvant alors qu'un idéal se trouverait dans les croyances Européennes.
Cinq ans plus tard, l'Italie et le Vatican soucieux de renforcer leur situation envoient des forces armées pour balayer ce gouvernement Chinois en plein essor, quittant définivement l'alliance d'Eliapehe qu'ils avaient rejoint. Elles sont rapidement rejoints par des troupes françaises, espagnoles ainsi que leurs colonies d'Amérique Centrale, mises au point près de dix ans après la seconde guerre mondiale, afin de contrôler les flux nord-sud et les récoltes porteuses telles le café ou le sucre.
Une guerre est menée durant neuf années, privant la Chine de son gouvernement. Les Occidentaux nomment alors de nouveaux dirigeants de religion chrétienne à la tête du pays. C'est le début d'une alliance.
Cependant, ne retrouvant pas de liberté vis-à-vis des Occidentaux après cette défaite, les gouverneurs chinois se décident à organiser un assassinat contre le Pape un an après. Toutefois, ledit assassinat peine à se mettre en marche : un accord de paix est signé entre la Chine et les pays occidentaux pour la création d'un nouveau territoire nommé Akikos.
Il faudra attendre onze mois pour voir le sang se répandre lors d'une cérémonie papale, et pour éviter une guerre intra-territoriale le Vatican se plie aux requêtes chinoises afin de ne pas se retrouver seul face au monde déjà en explosion.

Avantages

• Il n'y a pas d'aristocratie ou de titre de noblesse car tout le monde  est considéré comme un « Enfant de Dieu ».
• Aide des plus démunis par une redistribution des impôts prélevés tous les trois mois.
• L’harmonie proclamée réduit nettement les tensions entre les habitants. Les forces armées sont très peu présentes du fait de la bonne foi de chacun.

Inconvénients

• Les moyens utilisés sont plutôt vieux jeu, de ce fait une technophobie générale s’est installée.
• Tous les religieux (chrétiens) se voient offrir des avantages.
• Toute pratique d’une religion différente est sévèrement proscrite.

Armée

Les Armées Divines est une organisation religieuse plus que militaire qui sélectionne les enfants mâles les plus puissants afin qu'ils soient enrôlés. Ceux-ci suivent une éducation particulièrement basée sur l'entraînement et la religion jusqu'à leurs vingt ans, suite à cela ils combattent au nom de la foi, souvent en omettant les dernières technologies militaires. La hiérarchie s'effectue selon l'âge, tout membre doit respect et obéissance à son aîné.

Succession

La succession dans la théocratie est plus complexe qu’il n’y paraît. Aucun rassemblement n’est fait, et ce n’est pas l’enfant légitime qui se voit offrir le territoire. C’est un processus plus long, car le corps du Pape défunt est considéré comme la naissance d’un Saint, ainsi il reste au pouvoir après sa mort jusqu’à ce qu’un membre religieux prouve être sa réincarnation.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Monsieur Toweld
Compte non-joueur

Pouvoir : omniprésence
Messages : 49
Date d'inscription : 08/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Fév - 16:43

Généralités

• Pays dirigeant : Corée du Nord.
• Symboles : Noeud de corde et poing levé.
• Couleur : Jade.
• Population recensée :  2 855 226 174.
• Gouverneur : Chef d'Etat autoproclamé de la Corée du Nord.
En alliance officielle depuis 2011.


Histoire

Dans les années soixante-dix, la Corée du Nord souhaite s’imposer sur le plan géopolitique afin d’attirer des bénéfices et de profiter d’échanges commercials. Pour ce, elle se rapproche des pays pétroliers du Moyen-Orient afin de leur proposer un accord : celui-ci veut qu’ils cessent d’importer dans l’Occident et aux Etats-Unis leur pétrole contre un bénéfice largement supérieur à celui obtenu avec la vente. Quelques années plus tard, la Corée du Nord se débarrasse de ce pétrole en surplus et l’envoie dans des pays pauvres d’Afrique. C’est un moyen aussi de les rallier à leur cause : en revendant leur pétrole aux géants du Nord, ils s’enrichissent comme jamais auparavant. La pénurie du Nord ne fait qu’accroître leur situation et de plus en plus de pays soutiennent la Corée du Nord, formant l’Alliance de Dran.
En Amérique Latine, des tensions se créent entre les pays pour les partages de richesse et les plus démunis quémandent alors de l’aide à cette alliance si réputée. De même que pour l’Afrique, les pays reçoivent des sommes colossales de pétroles qu’elles revendent au prix fort et donc, les tensions disparaissent peu à peu jusqu’à ce que les pays décident à s’allier entre eux. Ainsi, l’Alliance de Dran se voit accueillir de nouveaux membres. Entre temps, se forme l’alliance d’Eliapehe.
Au début des années deux-milles, la mise au point de l’arme nucléaire révolutionne l’alliance. Ils sont désormais plus puissants et peuvent se confronter à l’alliance d’Eliapehe qui n’est qu’à ses débuts. La grande tension des deux camps mène à une augmentation des plus fortes du prix du pétrole sur l’ensemble du monde, certains pays choisissent même de garder ce pétrole pour leur propre consommation, refusant de le vendre aux traîtres. Le chaos fait alors partir une partie des pays d’Amérique Latine qui préfèrent s’allier avec une toute nouvelle alliance prônant la paix et l’harmonie des Hommes.
Pour régulariser leur situation, l’alliance de Dran se rassemble au Chili en deux-mille onze pour signer les Accords de Santiago. L’alliance de Dran deviant l’Alliance de Brunhilde, gouvernée seulement par le chef par le chef d'Etat autoproclamé de la Corée du Nord, excluant les autres gouvernements et créant comme une prison à l’échelle mondiale.

Avantages

• La richesse de l'alliance est telle que de l'argent est donné chaque mois aux habitants.
• Les forces armées sont les plus puissantes.
• Les artistes sont très recherchés, ils sont les médiateurs de la puissance. Beaucoup d'étrangers sont venus se réfugier afin d'exercer une carrière artistique.

Inconvénients

• Le taux d'éducation est relativement faible et fait dans le but de glorifier l'Alliance de Brunhilde.
• L'accès aux autres pays limités, les frontières étant extrêmement fermés pour les habitants de Brunhilde.
• On ressent un fort écart d'avancement technique et technologique entre les pays-membres qui peut mener à des conflits.

Armée

L'armée de Brunhilde s'organise autour de deux pôles : élémentaire et secondaire. Les élémentaires sont tous les membres de l'armée étant sur le terrain, ceux-ci sont divisés en plusieurs groupes ayant chacun son capitaine. Ils sont gérés par le Chef d'Etat directement. Les secondaires eux, sont des scientifiques ou ingénieurs construisant des machines de destructions et des armes. Il n'y a pas de leadeur car ils fonctionnent par accord entre eux.

Succession

Avant sa mort, le chef d'Etat doit élire un successeur. Celui-ci peut être son descendant ou bien un membre qui lui est cher, aucune loi n'est vraiment définie. C'est à lui seul de décider.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Monsieur Toweld
Compte non-joueur

Pouvoir : omniprésence
Messages : 49
Date d'inscription : 08/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Fév - 16:43

Généralités

• Dirigeant : Les sept grandes familles royales.
• Symboles : Les sept blasons.
• Couleur : Rubis.
• Population recensée : 914 061 093.
En alliance officielle depuis 2014.


Familles

•  Famille Van Delys, résidant au Royaume-Uni. Elle ne possède qu’un enfant par génération; si celui-ci détient un jumeau, il est alors abandonné ou tué.
• Famille Mosisili, résidant au Lesotho. Cette famille est intégralement gérer par les femmes, les hommes n’ayant aucun pouvoir.
• Famille Ondoa, résidant en Angola. Traitée comme famille royale, aucun des membres n’a véritablement du sang royal, étant donné que tous sont adoptés.
• Famille Belikov, résidant en Russie. Afin de remettre en question la hiérarchie, cette dernière est inversée tous les deux mois et ce pendant deux jours. Ainsi, être membre de la famille royale revient à posséder le titre le plus bas et vice-versa.
• Famille Walkil, résidant en Moldavie. Sa caractéristique est purement physique car tous sont roux.
• Famille Siarane, résidant à Madagascar. Du fait de leur culture principale, la famille Siarane est la plus grande des sept familles, c’est aussi celle qui établit le moins de règles.
• Famille Koga, résidant au Japon. Concentrée de technologie, les Koga sont pour la plupart des technophiles oeuvrant pour l’avancée technologique de Leoquadia.

Histoire


Le monde n’était que gouvernements frauduleux et mensongers, mais certaines monarchies demeuraient reines de leur pays. On en comptait au total sept, sept familles royales dont le seul but était de mener à bien leur pays, loin du chaos des pénuries et des corruptions. C’était une vie différente, une vie dans des pays qui ne cherchaient point à se montrer dominants, jusqu’au jour où ils se rendirent à l’évidence : eux aussi pouvaient en profiter. C’est bien après la naissance des trois autres territoires que Leoquadia voit le jour, sous une époque démantelée, les sept familles s’unissent pour mettre à profit leur force et leur technologie, qui d’ailleurs, cesseront d’exporter en la rendant de plus en plus chère. Leur territoire se développe rapidement, enrôlant des pays limitrophes avec des propositions de vie qui dépasse largement celles proposées par les autres.
Ces mesures ne plaisaient pas à tous, et surtout pas à l’alliance d’Eliapehe qui, soucieuse de sa puissance, tenta de prendre des pays de l’Europe de l’Est. Ils furent balayés, chassés. La technologie de Leoquadia ne faisait aucun doute : elle était la plus utile au combat, et alors se fut une haine terrible qui s’installa entre les deux puissances. A ce moment, Brunhilde tenta elle de se rapprocher de Leoquadia, mais les valeurs ne correspondant pas, elle les rejeta en se réclamant indépendante. Néanmoins, elle entretient de bons termes avec Akikos du fait de leur simplicité de vie et leur bonne foi.
Dernière à entrer en guerre, Leoquadia reste plus sur la défensive que sur l’offensive car elle ne nécessite nullement d’aide extérieur et peut se permettre de vivre en toute sérénité : richesse, technologie, ressources, tout est à leur disposition. La seule motivation resta celle de s’agrandir, de coloniser encore plus de pays et de montrer sa puissance à tous.

Avantages

• Leur avancée technologique est la plus élevée.
• Leur durée de vie est souvent allongée de quelques années, il est possible de stopper des maladies ou bien juste de récupérer un membre "perdu" grâce à des implants robotiques.
• Les familles sont plus enclin à venir en aide aux peuples qui leur ont prêtés allégeance, pouvant aller jusqu'à les soutenir dans leur vie quotidienne et idée des plus farfelues.

Inconvénients

• On note une réelle distinction de la population, il y a une séparation en fonction des titres de noblesse. Régit par la hiérarchie, le plus faible est obligé d'écouter une personne de titre supérieur.
• Les sept familles qui gouvernent sont obligées de se mettre d'accord pour instaurer des lois, ce qui peut rapidement mener à des discordes.
• Sans doute utopiste et clairement trop pacifique pour l'île Sajna et le projet qui en découle, la guerre en elle-même.

Armée

L’armée de Leoquadia se constitue de citoyens dit « chevaliers ». De ce fait, l’ordre de puissance au sein de l’armée est le même que le titre de base de ce citoyen, le chef de l’armée étant les sept rois ou rennes. Elle est composée de quelques nobles mais surtout du peuple qui s’est engagé en vue d’avoir un meilleur statut social, car être chevalier reviendrait à faire partie de la neutralité. Cependant, lorsqu’une pénurie de chevaliers est remarquée, ils sont directement choisis chez les aînés des familles, toutes confondues, qu’il soit homme ou femme.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Monsieur Toweld
Compte non-joueur

Pouvoir : omniprésence
Messages : 49
Date d'inscription : 08/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Fév - 16:44

Généralités

• Pays dirigeant : Etats-Unis.
• Symboles : Des pommes et des étoiles.
• Couleur : Lila.
• Population recensée : 996 132 000.
• Gouverneur : Président de l'Eliapehe, élu au suffrage direct par les habitants de l'Empire.
En alliance officielle depuis 2007.


Histoires


Il faut attendre une bonne trentaine d’années après la Seconde Guerre Mondiale avant d’entendre parler de cette alliance, qui de base ne se présente pas comme telle, préférant l’appellation de rassemblement. Tout commence avec cette pénurie de pétrole qui bloque tous les transports commerciaux et communs des pays du Nord, revendiquée par la Corée du Nord et les pays qui commencent à lui prêter allégeance. C’est à cette époque que les Etats-Unis proposent de s’unir à l’Europe, à l’exception du Royaume-Uni et de l’Irlande, afin de contrer cette alliance jugée de démoniaque. C’est un casse-tête sans fin qui se présente, entre les réclamations de pays d’Afrique du Nord qui souhaitent échapper au joug de Dran, celles des pays alliés qui souhaitent une reprise du commerce, et le début d’un territoire théocratique qui se développe entre l’Italie et la Chine.
Cependant, rien ne va à leur avantage : tout est de plus en plus bloqué et leurs pays ennemis s’approprient l’arme nucléaire. Redoutant une attaque, ils forment une alliance officielle dite d’Eliapehe pendant l’année deux-mille sept, celle-ci permet de montrer un mur contre Dran, d’empêcher une catastrophe et de créer une démocratie à double-niveau, c’est-à-dire au niveau national et au niveau de l’alliance. Les années suivantes, l’extension de la théocratie leur fait perdre des pays d’Europe de l’Ouest, prêt à se rallier à une cause plus noble, plus juste que celle du pétrole et de la guerre. En même temps, l’arrivée de Leoquadia leur pose encore soucis car mécontent de ces colonisations, de ces alliances, elle décide de bloquer l’accès à la technologie en la rendant excessivement onéreuse. Eliapehe tente d’affaiblir ce nouveau territoire en envoyant des troupes en Pologne, en Ukraine, mais ils sont repoussés et font face à de nouvelles menaces.

Avantages

• C'est une démocratie, les habitants sont donc libres d'exprimer leurs avis sur le gouvernement.
• Ils ont l'avancée scientifique la plus élevée.
• Leur connaissance est globale, ils ont accès aux journaux du monde entier et leur taux d'éducation est plutôt élevé.

Inconvénients

• Suite à la naissance du conflit mondial, les innovations ont subies un fort ralentissement.
• Eliapehe se base sur des accords mutuels entre les pays, mais des désaccords sont récurrents au sein du gouvernement.
• Il est probable que la corruption soit présente.

Armée

L'armée d'Eliapehe s'organise de manière "classique". De jeunes gens se forment pour intégrer l'armée, et plus leur expérience se forge, plus ils montent en grade. On note trois types de corps : le corps maritime, aérien et terrestre, comme ce que l'on connait. Néanmoins, beaucoup sont forcés d'y entrer par manque de soldats en ce temps de guerre.

Succession

Tous les quatre ans, les habitants des pays-membres sont invités à élire un Président commun à tous. Celui-ci n'est jamais un chef d'Etat en fonction mais souvent les anciens ou des nouveaux qui souhaitent se faire un nom dans la politique.
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Toweld :: Administration :: Papiers importants-
Sauter vers: